ASSEMBLEE GENERALE
L'Assemblée Générale de L'ONASA se tiendra :
Samedi 26 novembre à 17h
A la salle des fêtes d'Hondevilliers (à côté de la mairie)
34 rue de la Butte Rouge
77510 Hondevilliers
 

LE RAPPORT BOUILLON/BENISTI
Les députés Jacques Alain BÉNISTI et Christophe BOUILLON ont rédigé un rapport d'information sur les nuisances aéroportuaires. Ce rapport est accessible sur le site de l'Assemblée Nationale.
Ce rapport plutôt bien documenté montre la totale absence des politiques dans les problèmes de gestion des nuisances aériennes. Selon nos députés la DGAC est un état dans l'état qu'il faut remettre au service des citoyens. Des propositions ont été faites pour réduire les nuisances aériennes, nous attendons des actions concrètes de nos élus.


CCE de Roissy du 18 décembre 2015
Présentation du bilan des tables rondes sur les vols de nuit :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Vol-de-nuit-a-Paris-Charles-de.html

La descente douce sera mise en œuvre de 00h3à à 5h à partir de septembre 2016. 
C'est une petite avancée mais qui va permettre d'expérimenter ...
en attendant une généralisation à toute la journée au mieux d'ici 5 à 10 ans.




L'Onasa fait partie du collège associatif de la Commission Consultative de l'Environnement de Roissy.

Depuis le changement des trajectoires d'approche de l'aéroport de Roissy en novembre 2011 par Nathalie Kosciusko Morizet, alors ministre de l'environnement, l'ONASA militait pour être représentée à la CCE de Roissy. En effet les habitants de l'est de l'Ile de France subissant ces nouvelles nuisances n'étaient ni écoutées, ni défendues . Pour rappel, ces nouvelles trajectoires n'ont fait qu'augmenter la pollution en augmentant les distances d'approche et augmenter la population concernées par le bruit.


L'ONASA participe aux tables rondes sur les vols de nuit :

En attendant de pouvoir faire partie de la Comission Consultative de l'Environnement (CCE) de Roissy, dont le collège associatif sera renouvelé en 2015, l'ONASA grâce à ses nombreuses démarches a obtenu sa participation aux tables rondes sur les vols de nuit. Ces tables rondes ont été demandées par le préfet d'Ile de France afin de trouver des améliorations opérationnelles (sans recours à la loi) aux mouvements de nuit (23h à 7h du matin) sur l'aéroport de Roissy-CDG. C'est un pis-aller, mais toute amélioration est bonne à prendre. L'ONASA veillera en particulier que les améliorations ne consistent pas à reporter les nuisances de l'Ouest vers l'Est de l'Ile de France moins peuplée. Pour plus d'informations et suivre l'avancement de ces tables rondes, n'hésitez pas à adhérer à l'association.


Les associations sont déboutées du recours en annulation au Conseil d'Etat


Malgré l'augmentation de la population survolées, le Conseil d'Etat considère qu'il y a une amélioration globale des nuisances au dessus de 65 dB (-2 dB en moyenne selon la DGAC, ce qui est inaudible).
Pour affirmer cela le Conseil d'Etat s’appuie sur les chiffres fournis par la DGAC, alors qu'elle est mise en cause dans ce recours !

A l'ouest de l'Ile de France :
+15 000 personnes survolées (75 000 nouvellement survolées, 60 000 plus survolées).
+100 000 personnes subissant une augmentation des nuisances (inférieur à 65 dB)
Pour l'est :
La DGAC n'a pas publié de bilan, sans doute que ces populations sont négligeables à ces yeux. Nous estimons comme à l'ouest qu'il y a une augmentation de la population survolées. Restons vigilant car la DGAC envisage de faire poser les avions vent dans le dos, ce qui amènerait le survol de l'est de l'Ile de France quasiment tous les jours, même par vent d'est (les avions se posant toujours face au vent afin de garantir la sécurité).

Comment le Conseil d'Etat peut-il considérer qu'il y a une amélioration !

Par ailleurs, ces nouvelles trajectoires augmentent la pollution en particulier aux particules fines (équivalent à environ +200 000 véhicule par jour). Alors que l'Ile de France est en seuil d'alerte et que la circulation des véhicules va être alternée lundi 17 mars, rien n'est fait en ce qui concerne les avions. Pour mémoire le kérosène utilisé par les avions est comme la gasoil et génère des particules fines, à ceci près qu'il ne gèle pas à basse température.

Monsieur le ministre, quand les nuisances aériennes seront-elles prises en compte ? Quand ferez-vous rentrez le transport aérien dans le droit commun ?



Communiqué de presse suite au Colloque sur le transport Aérien du 12 octobre 2013.

Télécharger le communiqué.

Vidéo du Colloque



Le survol "type"de votre commune Voir la carte interactive


Carte des adhérents